L’agroécologie aujourd’hui est plus que l’agriculture respectueuse de l’environnement et de la santé humaine.

C’est une prise de conscience des enjeux écologiques et éthiques pour sauver ce qui reste de notre planète, notamment en matière de biodiversité.

C’est aussi dans une certaine mesure une préparation responsable à l’après-pétrole, et une tentative désespérée de limiter l’étendue des changements-climatiques et d’apporter des réponses aux défis de demain.

Le constat est chaque jour criant, le système politico-financier mondial n’arrive plus à sortir
de sa logique de prédation-destruction de la Nature, le climat se dérègle, le toujours plus matériel, la frénésie de surconsommation, où va-t-on comme ça ?

Il est plus qu’urgent de se poser ces questions pour nous, notre santé, et pour nos enfants ! « Quelle terre allons nous laisser à nos enfants, et quels enfants allons-nous laisser à notre terre ? ». Il est urgent de s’impliquer dès maintenant à changer le monde (global), en changeant notre monde (local).

L’agroécologie telle que définie par Pierre Rabhi est une invitation à changer de paradigme, à retourner à la terre nourricière, que ce soit en milieu rural, péri-urbain ou même urbain.

 

Excellent site sur l’agroécologie:

http://www.notre-planete.info/actualites/4036-agroecologie

 

Plaidoyer pour l’agro-écologie du Professeur Marc Dufumier : http://youtu.be/URE-OOvrRsE

 

A l’occasion de la Journée de la terre en Algérie : http://www.latribune-dz.com/news/article.php?id_article=5142