Newsletter Torba n°2

Newsletter Torba n°2

Voici le lien (format pdf) de la Newsletter Torba !

Vous y trouverez les actualités de la vie associative, les projets avec appel à micro-financement et le calendrier de la Rentrée sociale 2017 / 2018 .

NEWSLETTER_TORBA_N02_2017-2

 

SOMMAIRE

Edito …………………………………………………………………….. P 1

Actualités des Amap .…………………………………………….. P 2

1. Amap Hamdania

2. Solidarité paysanne

3. Eclosion des 1ers œufs à la ferme de Bouinane

 

Actualités Djnan Salim …………………………………………… P 3 & 4

1. Wwoofing

2. Journée Porte Ouverte

3. Témoignage d’une stagiaire

 

Projets Torba ………………………………………………………….. P 5

1. Projet Livre Torba

2. Projet Eco-gîte Bouinane

Calendrier des activités (2ème semestre 2017) ………….. P 6

 

logo newsletter torba

 

2 Réponses

  1. zoubir SAHLI

    Bien le bonjour à mes amis de Torba. Ci joint le résumé d’une publication sur les produits de terroir agricole en Algérie (pour ceux qui veulent savoir plus, voire la publication dans Options méditerranéennes, A n°89, 2009 – Les produits de Terroir, les Indic ations Géographiques et le Développement Local Durable des Pays Méditerranéens°

    Produits de terroir et développement local en Algérie 6 Cas des zones rurales de montagnes et de piémonts
    Zoubir Sahli, Université de Blida, Algérie

    Résumé. Les zones rurales méditerranéennes – notamment les zones de montagne et de piémonts – ont
    été de tout temps les lieux géographiques et les lieux symboliques d’une dynamique de développement
    local favorisant l’existence d’une variété de systèmes et de produits agricoles et agroalimentaires de grande
    qualité. Ces systèmes et ces produits ont tout d’abord assuré la sécurité alimentaire d’une population
    souvent nombreuse et exigeante, mais ils ont aussi contribué à faire connaître les espaces, les savoirs faire
    et les représentations culturelles et patrimoniales. C’est le cas des produits de terroir comme l’huile d’olive,
    le vin de cépage et le raisin de table dans les zones rurales de montagne et de piémonts de l’Algérie du
    nord. Mais la valorisation des ressources et des produits « spécifiques », ainsi que des atouts locaux, ne
    s’est toutefois pas faite sans problèmes. L’émergence d’initiatives locales, dans le sens de la valorisation
    des ressources locales ou de la création-développement d’activités économiques locales, qui a été certes le
    vecteur principal de la dynamique de développement local, a eu du mal à se construire dans ces zones
    difficiles. Pris en tenaille entre des structures de développement encore faibles et peu performantes d’un
    côté et les incohérences de l’environnement institutionnel de l’autre, les acteurs opérant au niveau de ces
    zones éprouvent des difficultés à mettre en place des organisations professionnelles dynamiques et des
    stratégies efficaces de sortie de crise ; de même les filières de produits de terroir pouvant faire l’objet de
    labels n’y sont pas encore assez visibles. Actuellement, les réglementations et les institutions se mettent
    peu à peu en place et une dynamique nouvelle est en train de s’opérer en faveur de la promotion des
    produits de qualité spécifique, notamment en prévision de l’ouverture des marchés. Cependant il est
    nécessaire pour promouvoir les ressources et les produits locaux que les acteurs locaux – notamment les
    opérateurs des filières de produits de terroir – soient non seulement soutenus, mais appuyés pour organiser
    et coordonner leurs actions.

  2. BELOUCHRANI Zakia

    Bonjour. J’aimerais adhérer à votre communauté. Que dois-je faire ? Merci

Laissez un commentaire